Mai 302013
 
Hablitzia tamnoides epinard vivace grimpant beauregard

WalloGreen a eu un prix ce 21 avril 2017 pour la promotion de l’Hablitzia, à la plus ancienne et belle foire aux plantes de France ツ … lien

Hablitzia tamnoides épinard grimpant vivace du Caucase - WalloGreen.comNous sommes fiers de vous proposer, depuis début 2012, l’ultra rare Hablitzia, redécouverte toute récente !

Excellent légume ancien, réellement et totalement « oublié » même par les spécialistes et la littérature horticole. Cette plante cultivée depuis 1870, surtout en Scandinavie, a été retrouvée début des années 2000 seulement. Vigoureuse grimpante de 2-3(-4)m, hâtive et très résistante au froid, à croissance fort rapide au printemps, elle produit une abondance de jeunes feuilles bien douces, à manger en salade, ou des plus grandes à cuisiner cuites.

Ça n’arrive presque plus jamais qu’un « nouveau » légume soit découvert, l’Hablitzia en est un, et déjà une valeur sûre, à tester !

Le CV de la plante :

Hablitzia tamnoides
Epinard grimpant vivace.
Chenopodiaceae (famille de la betterave, épinard, arroche…)

Originaire du centre du Caucase, création du nom du genre et de l’espèce en 1817.
Habitat naturel : bois de hêtres, ravins, le long des rivières…
Vers 1870, l’Hablitzia est introduit en Finlande, Suède & Norvège à des fins ornementales. On s’aperçoit peu après qu’il est parfaitement comestible (et très bon !), résistant et de culture facile, mais bizarrement il n’est jamais devenu très populaire.
Plantés dans les parcs des belles propriétés de l’époque. Des individus on été redécouverts récemment sur ces sites. Quelques rares jardins botaniques en possèdent encore un pied. Début 2000 un scientifique anglais passionné de plantes comestibles, habitant en Norvège, découvre par hasard cette plante dans un livre et entreprend de longues recherches pour trouver des plants ou semences. En 2007, il publie un article dans un magazine anglais, qui permet au grand public de découvrir cette plante totalement inconnue et qui crée une nouvelle demande. Fait remarquable, ce légume, découvert il y a 150 ans, ne figure dans presque aucun livre spécialisé, même les plus complets et renommés !
caucase 632px-Caucasus-political-fr.svgEn 2008 une expédition botanique a retrouvé des Hablitzias sauvages dans en Ossétie, ancêtres possibles des différentes sélections cultivées survivant en Suède, Finlande et Norvège.

Vigoureuse plante grimpante à croissante très rapide au printemps, jusque 3-4 mètres en quelques semaines. Distance de plantation : 1-2 m.
Support : grillage, fer à béton, fils, branches assemblées en pyramide, arbuste mort… ou en couvre-sol, voire retombant !
Pousse à plus ou moins toutes expositions, mais la mi-ombre est conseillée, dans une bonne terre de jardin, avec du compost. Ombre totale avec assez de lumière venant du dessus : OK aussi. Au soleil, les feuilles risquent d’être plus petites ou brûler si été caniculaire et sécheresse.
Un pied vivra facilement 20 à 50 ans et résistera à toutes les gelées. La partie aérienne meurt en hiver.
Seules les limaces sont une menace, surveiller les jeunes pousses dès la fin de l’hiver. Quand les tiges auront atteint une quinzaine de centimètres les gastéropodes ne seront plus un problème. Pas de maladies connues.
Très productif très tôt dans la saison.
Hablitzia tamnoides epinard vivace grimpant grande feuille1On peut utiliser les jeunes pousses de 5-10 cm comme des asperges, ou les laisser se développer un peu plus et consommer les jeunes tiges feuillues entières comme légume. Plus tard, la récolte des grandes feuilles peut se faire en continu. L’Hablitzia est très bon cru en salade ou cuit comme les épinards, ou sauté, etc…
Une plante de quelques année produira une centaine de jeunes pousses, qu’on peut récolter 2-3 fois complètement avant de laisser la plante se développer.
L’Hablitzia n’a pas encore de nom français, mis à part l’étiquette « épinard vivace grimpant » qui le décrit et fait référence à son cousin qu’on cuisine de la même façon, mais vu ses caractéristiques de croissance et les utilisations variées à différents stades, comme alternative à l’asperge et à l’épinard, si on veut vraiment lui trouver un petit nom bien à lui on pourrait s’amuser à banaliser les contractions telles que « asperginard grimpant » ou autre « épinasperge en liane », c’est assez mélodieux et amusant… Ce n’est pas souvent qu’un nouveau légume est découvert et qu’on a la chance de pouvoir lui trouver un nom original ! Mais, plus sérieusement, il serait plus intelligent de l’appeler Hablitzia dans toutes les langues.

117276_ac3279baTrès rare photo d’Hablitzias sauvages, dans le Caucase, lors d’une récente expédition botanique russe.
Ils grimpent spontanément mais un port retombant ne semble pas trop les gêner.

Conseils pour l’Hablitzia que vous nous avez acheté

Si le plant est encore assez petit, laissez-le dans le pot, en serre ou dans un endroit au soleil, pendant quelques semaines, le temps qu’il atteigne 20-30 cm. Veillez à tenir la motte humide et apporter un quelconque engrais liquide une ou deux fois. Attention aux limaces!

Ensuite, le planter, vous pouvez enterrer la base de la plante de 2 cm. Faire un beau trou de plantation (cube de 30 – 40 cm de côté), éventuellement améliorez la terre avec du terreau, enrichir avec quelques poignées d’engrais organique type 6-7-8. La plante va rester en place des dizaines d’années… Distances de plantation 1-2 m. Peut parfaitement pousser à l’ombre totale d’une maison, pourvu qu’il y ait assez de lumière venant du dessus.

La plante disparaît totalement en hiver et résiste à -40 °C !

Concernant la récolte, au printemps vous pouvez couper 2-3 fois la touffe de jeunes pousses sur une plante de plus de 2-3 ans, ensuite récolter les feuilles que vous voulez sur les lianes en veillant à préserver le bourgeon terminal. Laisser toutefois quelques tiges indemnes pour que la plante se développe bien.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Bulk Email Sender