Fév 182014
 
mildiou wallogreen.com 2

Ravages du mildiou

Le mildiou, fléau des tomates dans les jardins, bientôt plus une source d’angoisse pour les jardiniers ?

De longs programmes de recherches agronomiques ont permis l’obtention et la diffusion, tout récemment, de quelques variétés de tomates très bien armées pour résister d’une façon jamais vue auparavant aux assauts de cette redoutable maladie, cauchemar des cultivateurs. Et ce, par travail traditionnel avec les plantes, sans aucun recours à des manipulations génétiques de laboratoire. Nous sommes fiers d’avoir réussi à nous procurer des semences de ces nouveautés révolutionnaires, quasi introuvables pour le moment, et pouvoir les proposer en exclusivité aux passionnés du potager que vous êtes.

En résumé, il était connu que certaines espèces sauvages ou autres souches “peu intéressantes” de tomates avaient une résistance partielle ou très forte au mildiou (“champignon” microscopique Phytophthora). La première partie du travail a été d’identifier ces variétés, et ensuite de comprendre grâce à quoi elle étaient si chanceuses. Trois gènes, “morceaux” de leur patrimoine génétique ancestral naturel, ont été identifiés et ont une influence majeure dans la résistance : les gènes Ph1, Ph2, Ph3, Ph4 & Ph5. Les deuxième et troisième sont les plus importants, et le Ph3 le plus intéressant. Certaines plantes ont l’un ou l’autre, et il peut être en “simple exemplaire” (hétérozygote) ou en “double” (homozygote)…

Arbre généalogique de la tomate Moutain Merit, avec ses ancêtres qui lui ont transmis les gènes Ph2 & Ph3.

Arbre généalogique de la tomate Mountain Merit, avec ses ancêtres qui lui ont transmis les gènes Ph2 & Ph3.

Les agronomes ont donc patiemment croisé ces lignées de tomates avec d’autres, afin d’obtenir des variétés à fruits intéressants et possédant un ou deux gènes de résistance naturels. Un effort particulier a aussi été fait pour une qualité gustative plus que correcte, voire excellente ! Nous vous proposons les résultats de ce long labeur, vous avez la chance de pouvoir les essayer en primeur dans votre jardin. Voici les variétés résistantes pour lesquelles nous avons un (faible) stock de semences :

Vous pouvez les cultiver sous serre, mais aussi en pleine terre sans protection.

Les essais en plein champs sont impressionnants, photos prises mi-septembre :

Symptômes d'attaque minime sur Jasper en septembre

Symptômes d’attaque minime sur Jasper en septembre

Bien sûr, ultrarésistance ne veut pas dire invulnérable : on constate parfois quelques symptômes légers ou isolés sur ces variétés, voir photo ci-contre, et un minimum d’attention sera toujours bénéfique, cela reste une tomate : plus vous chérirez ces nouveautés, mieux vous les protégerez, encore meilleurs seront les résultats. Il n’y a pas plus résistant que ces variétés innovantes, faites en sorte d’exploiter leur potentiel au maximum et permettez-leur de s’épanouir pleinement (tuteurage, engrais, désherbage, arrosage…) le retour sera positivement surprenant.

Enfin, tout comme la grippe humaine, les différente souches de mildiou évoluent au fur et à mesure des années, s’adaptant aux mécanismes de résistance avec plus ou moins de succès, selon la météo et le soin apporté aux plantes… Le gène Ph2 n’a un impact de résistance que contre certaines lignées précises de Phytophtora, tandis que l’action du Ph3 est beaucoup moins dépendante de la nature de l’agresseur, et donc offre une bien plus forte résistance potentielle à la plante qui le possède. La combinaison Ph2 + Ph3 est cependant très intéressante : l’ensemble est supérieur à la somme des parties !

Même variété de tomate, à gauche sur ses racines, à droite greffée. Conduites en 2 bras.

Même variété de tomate, à gauche sur ses racines, à droite greffée (conduites en 2 bras).

Vous maximiserez aussi vos chances de succès en appliquant les bonnes vieilles recettes habituelles du jardinage : le mildiou survit dans les tissus végétaux infectés de l’année précédente, nettoyez bien vos parcelles, ne mettez pas de morceaux contaminés au compost que vous répandez partout ensuite, faites des rotations de cultures pour repartir d’une parcelle saine… Un plant de tomate aime le soleil et l’aération, vous pouvez éclaircir le feuillage, et il est admis que s’il ne reste des feuilles que sur la moitié voire le tiers supérieur d’une plante bien soignée, cela ne change rien à la production : éliminez les feuilles “inutiles” de la base, qui touchent le sol, ou si vous avez un doute sur leur santé… Et ne mouillez jamais volontairement ou accidentellement le feuillage, le mildiou adore ça !

Si vous aimez expérimenter, vous pouvez greffer ces magnifiques nouvelles variétés sur notre sélection de formidables porte-greffes, qui apporteront une protection contre les maladies & ravageurs du sol, en plus d’une vigueur et production fortement augmentées !

  5 Responses to “Les nouvelles tomates ULTRA résistantes au mildiou”

  1. la résistance au mildiou, c’est top MAIS…
    Ce que j’aime dans la tomate, c’est qu’elle ait goût de tomate…
    alors, même si le mildiou peut apparaître, je reste fidèle aux variétés anciennes bonnes et gouteuses et j’essaie d’adapter ma culture aux risques. Une tomate parfaite visuellement, qui reste ferme et n’a aucun goût perd de son intérêt. Comment sont celles qui sont censées résister au mildiou ? …Pour freiner ou tuer le mildiou, j’utilise le bicarbonate de soude et j’espère.

  2. Bonjour,

    Il faut se méfier des préjugés : tout ce qui est ancien n’est pas/plus nécessairement bon, et tout ce qui est nouveau n’est pas obligatoirement mauvais…

    Il existe, en tomates et autres légumes, de toutes récentes variétés délicieuses. Alors si en plus la culture est plus facile et permet de traiter moins ou pas du tout, pourquoi ne pas en profiter ?

    Pas d’infos sur un effet du bicarbonate de soude contre les Phytophtora, mais par contre ces micro-organismes sont extrêmement sensibles au cuivre, ce qui explique la relative efficacité de la bouillie bordelaise tolérée en bio, SI elle est appliquée correctement et préventivement aux bons moments. Cependant ce produit n’est pas sans danger non plus pour les sols, votre santé et le développement de la plante.

    Pour en revenir au goût, la Matt’s est reconnue pour être excellente, mais en effet ce n’est pas une nouvelle. Mais des comparatifs ont eu lieu (10 groupes de dégustations publics, comprenant des consommateurs normaux et des jardiniers cultivateurs de tomates). Voici en résumé les conclusions (Iron Lady non testée car trop récente).

    Mountain Magic, Jasper, et Matt’s Wild ont été les variétés résistantes qui ont reçu la meilleure appréciation générale.

    Nom – goût, moyenne sur 5 – satisfaction générale sur 5 – en achèteraient ? :

    Mountain Magic – 4.3 – 4.4 – 89.0% des goûteurs
    Jasper – 4.2 – 4.2 – 84.8%
    Matt’s Wild Cherry – 4.2 – 4.1 – 77.0%
    Legend – 3.3 – 3.7 – 66.7%
    Plum Regal – 3.3 – 3.3 – 55.6%
    Defiant PhR – 3.2 – 3.2 – 51.2%
    Mountain Merit – 3.4 – 3.2 – 49.4%

    La satisfaction générale comprend les notes sur l’intérieur de la tomate, l’apparence extérieure et le goût.

    On peut mettre en avant que :

    Moutain Magic, Jasper & Matt ont une note de goût de 85 sur 100
    9 personnes sur 10 achèteraient M. Magic & Japser, 3 personnes sur 4 pour Matt’s
    Legend, Plum Regal, Defiant & M. Merit ont une note de goût de 65 sur 100
    Plus de la moitiés des goûteurs achèteraient ces 4 variétés

    Ce comparatif est doublement intéressant car il permet de se calibrer sur la Matt’s, qui est répandue et assez bien connue, comme référentiel.

    Mais, le plus important au final, c’est : chacun ses goûts ! Une personnes préfèrera plus d’acidité, de sucres, certains arômes… Le seul moyen de savoir est de les goûter ツ

  3. Quelques autres commentaires-réponses intéressants sur cet article, sur la page Facebook de Notre Potager et Notre Jardin : https://www.facebook.com/aupotager

  4. Pour 2015, il y a une nouvelle tomate résistante au mildiou : ‘Crimson crush’

    Précisions sur : http://sarponews.blogspot.fr/

    aller à l’article :

    Our new blight resister is a tomato!

    Salutations

    • Bonjour et merci d’avoir pris le temps de nous communiquer cette actualité que vous avez découverte.

      En effet, cette nouvelle tomate prometteuse est disponible en plants en Angleterre ce printemps 2015, mais ils n’exportent malheureusement pas, et la disponibilité des semences pour le public est attendue cet automne 2015 pour une diffusion début 2016.

      Nous connaissons un peu l’obtenteur, nous avons reçu quelques graines de Crimson Crush ce printemps 2015 pour un essai comparatif de résistance dans notre terroir, à côté des cultivars décrits ci-dessus.

      Nous vendrons des semences de Crimson Crush fin 2015. Bonne et énorme surprise, c’est une variété stabilisée ! (pas F1)

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

Vérification antispam *

Bulk Email Sender